France Musique - émission "Le casque et l’enclume" du vendredi 11 novembre 2011 - à propos de La Navarraise interprétée par l’OSSEL sous la direction de Laurent Campellone.



1er Violons, Super Solistes

Lyonel Schmit
Françoise Chignec



Violons I

Élisabeth Gaudard
Isabelle Reynaud
Agnès Pereira
Tigran Toumanian
Virginie Fioriti
NN


Violons II

François Vuilleumier, soliste
Alain Meunier
Solange Becqueriaux
Marie-Noëlle Villard
Christophe Gerboud
Françoise Guiriec

Altos

Anita Blandeau, soliste
Anne Perreau
Marc Rousselet
Geneviève Rigot
Fabienne Grosset

Violoncelles

Florence Auclin, soliste
Marianne Pey
Louis Bonnard

Contrebasses

Jérôme Bertrand, soliste
Daniel Romero
Marie Allemand

Flûtes

Denis Forchard, soliste
Gilles Bauer

Hautbois

Sébastien Giebler, soliste
Mylène Coïmbra

Clarinettes

Bernard Gaviot-Blanc, soliste
André Guillaume

Bassons

Pierre-Michel Rivoire, soliste
Charles Villard

Cors

Frédéric Hechler, soliste
Serge Badol
Thierry Gaillard
Philippe Constant

Trompettes

Didier Martin, soliste
Jérôme Princé

Trombones

Nicolas Vazquez, soliste
Brian Damide
Joël Castaingts

Timbales

Philippe Boisson, soliste

Percussions

Nicolas Allemand, soliste
Maxime Maillot
Patrick Gagne

Ainsi que l’ensemble des musiciens supplémentaires.

L’Orchestre Symphonique
Saint-Étienne Loire

 


Créé en 1987, l’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire (OSSEL) a su s’élever au rang des grands orchestres français.

La critique, toujours attentive aux évolutions des institutions musicales, salue de façon enthousiaste cette phalange, considérant désormais que la Ville de Saint-Étienne possède un très bel instrument, capable de servir tant les grandes œuvres du répertoire que la création contemporaine.

À Saint-Étienne et dans la Loire, l’OSSEL est un acteur culturel incontournable qui accomplit une mission essentielle d’éducation et de diffusion du répertoire symphonique et lyrique.

Sur le plan régional, l’OSSEL va à la rencontre de tous les publics au travers d’actions de médiation ou de la participation à des festivals (Festival Berlioz, Festival de la Chaise-Dieu...). Sur le plan national enfin, l’OSSEL a su acquérir une solide réputation, en particulier dans le répertoire romantique français.

En septembre 2010, le Conseil général de la Loire confirme son attachement à l’Orchestre en signant avec la Ville de Saint-Étienne une convention visant notamment à développer l’action artistique et pédagogique sur l’ensemble du département.

En 2013, l’enregistrement par l’OSSEL du Mage de Massenet, fruit d’une collaboration entre le Palazzetto Bru Zane et l’Opéra Théâtre de SaintÉtienne, se voit triplement récompensé : Choc de Classica, Diapason découverte et Diamant d’Opéra Magazine.

 


 

 
Recherche
 
Ville de Saint-étienne